Aller au contenu

Le 29 juin 2015

Au Canada, les réservoirs à mazout, couramment utilisés pour le chauffage des propriétés, sont en usage depuis plus de 90 ans. Lorsque la société a été créée en 1920, les réservoirs à mazout hors sol ont été parmi les tout premiers produits soumis à l’essai et homologués par les Laboratoires des assureurs du Canada (ULC), d’abord selon la norme UL80 et ensuite, la norme ULC-S602.

Au cours des dernières années, l’industrie canadienne du mazout a connu une hausse de la fréquence des défaillances de réservoirs qui ont été causées par la corrosion, une utilisation inadéquate et un mauvais entretien.

Ce problème a incité des associations de l’industrie, des compagnies d’assurance, des fabricants et des organismes de réglementation à publier un ensemble de lignes directrices strictes visant à réduire les risques et à limiter la responsabilité en ce qui concerne les installations futures de réservoirs. Des organisations telles que la Canadian Oil Heat Association (COHA) et le Bureau d’assurance du Canada (BAC), ainsi que des organismes de réglementation provinciaux de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest, ont publié des instructions et des guides relatifs à l’installation, à l’utilisation et à l’entretien des réservoirs, destinés aux propriétaires et aux techniciens.

ULC Standards Endorses Safe Fuel Oil Tank Practice

 

Un des aspects les plus importants à prendre en considération en ce qui a trait à l’installation et à l’utilisation des réservoirs est le fait de transvider du mazout d’un vieux réservoir à un nouveau réservoir. Dans son document intitulé Best Practices Best Solution for Safe Oil Storage, la COHA recommande ce qui suit :

Si vous faites installer un nouveau réservoir en acier, NE transvidez JAMAIS de mazout de votre vieux réservoir à votre nouveau réservoir. Non seulement cela pourrait annuler votre garantie, mais cela pourrait compromettre prématurément l’intégrité de votre nouveau réservoir. Les bonnes pratiques de l’industrie recommandent fortement d’éviter de transvider du mazout de votre vieux réservoir à votre nouveau réservoir, peu importe le type de réservoir que vous faites installer.

Le Bureau d’assurance du Canada indique également dans sa brochure Conseils pour les réservoirs à mazout, Une once de prévention suffit de NE JAMAIS transvider de mazout de votre vieux réservoir à votre nouveau réservoir.

Normes ULC a récemment publié la norme CAN/ULC-S670-14 intitulée Norme sur les réservoirs non métalliques hors sol pour le mazout et autres liquides combustibles, qui comprend une exigence relative au marquage. Cette dernière est de ne pas transvider de mazout d’un vieux réservoir à nouveau réservoir. Il sera également proposé d’effectuer une révision de la norme CAN/ULC-S602-14 intitulée Norme sur les réservoirs en acier non enterrés pour le mazout et l’huile lubrifiante, dans le but d’y inclure cette même exigence.

Rae Dulmage, directeur de Normes ULC, a déclaré : « Nous considérons qu’il s’agit d’un problème de taille. Nous soutenons l’industrie et les lignes directrices réglementaires dans leur promotion de la sécurité, qui se traduit par une interdiction de pomper du vieux mazout dans un nouveau réservoir. »

Exemple de réservoir à mazout en acier type homologué ULC construit conformément à la norme CAN/ULC-S602

(Uniquement à titre de reference)

Example of typical ULC-Listed steel fuel oil tank built in accordance with CANULC-S602
Exemple de réservoir à mazout fait d’un autre matériau que l’acier homologué ULC construit conformément à la norme CAN/ULC-S670

(Uniquement à titre de reference)

Example of typical ULC-Listed non-metallic fuel oil tank built in accordance with CANULC-S670